Monde

Le "BRICS Plus" pourrait créer de belles perspectives pour un avenir meilleur
Xinhua | Updated: 2022-06-17 11:17:00

Photo d'archives prise le 17 décembre 2020 montrant une vue panoramique du siège de la Nouvelle Banque de développement des BRICS à Shanghai, dans l'est de la Chine. (Xinhua/Fang Zhe) 

La Chine est l'hôte du 14e sommet des BRICS, groupe dont elle assure la présidence tournante. Avec les efforts déployés conjointement par ses membres et ses partenaires, de belles perspectives seront certainement créées en faveur d'un avenir meilleur pour le monde.

Aujourd'hui, sous les effets conjugués des changements séculaires et de l'épidémie du siècle, les facteurs d'instabilité, d'incertitude et d'insécurité sont devenus de plus en plus prédominants sur l'échiquier international.

Luis Antonio Paulino, professeur à l'Université d'Etat de Sao Paulo, estime que les pays membres des BRICS doivent renforcer la confiance politique mutuelle et la coopération en matière de sécurité, ainsi qu'engager un dialogue et des échanges avec davantage de marchés émergents et de pays en développement.

LES BRICS JOUENT UN ROLE MAJEUR DANS DIVERS DOMAINES

En tant que représentants d'un grand nombre de pays émergents et de pays en développement, les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) peuvent jouer un rôle majeur dans la promotion d'un développement pacifique et injecter une énergie positive dans les relations internationales en cette période de changements turbulents.

Après 16 ans de développement, ils ont mis en place un système de coopération complet, de grande envergure et à différents niveaux. Les résultats de leur coopération peuvent être observés dans de nombreux domaines clés en ce qui concerne la promotion de la réforme du système de gouvernance mondiale.

La coopération économique a toujours été la pierre angulaire de la coopération au sein des BRICS. Grâce au "partenariat stratégique" avec la Nouvelle Banque de développement (NDB), qui a ouvert ses portes en 2015 dans le cadre des BRICS, l'Etat brésilien de Para (nord) a ainsi mené à bien un projet de construction d'infrastructures qui devrait profiter à plus de 340.000 habitants de l'Etat et "améliorer leur qualité de vie", selon des responsables de cet Etat.

"Nous voyons le partenariat avec la NDB de manière très positive dans le sens où c'est un atout important qui permet à l'Etat de réaliser des travaux dans des régions importantes", a déclaré son gouverneur, Helder Barbalho, dans une récente interview à Xinhua.

Depuis le début de ses opérations, la NDB a approuvé environ 80 projets dans l'ensemble de ses pays membres, totalisant un portefeuille de 30 milliards de dollars. Les projets couvrent les secteurs des transports, de l'eau et de l'assainissement, de l'énergie propre, des infrastructures numériques, des infrastructures sociales et du développement urbain.

En réponse aux besoins des pays en développement pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus, les pays membres ont également déployé des efforts concrets en matière de santé publique internationale et de coopération vaccinale.

Le Centre de recherche et de développement de vaccins des BRICS a ainsi été inauguré en mars dernier, visant à solidifier la coopération en la matière afin de garantir l'accessibilité et l'abordabilité des vaccins dans les pays en développement, et de renforcer la capacité des pays des BRICS à contrôler les maladies infectieuses et à réagir aux événements de santé publique.

LES BRICS ENTENDENT ACCUEILLIR DAVANTAGE DE PAYS EN LEUR SEIN

Lors de la récente réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS, la Chine a proposé de lancer le processus d'élargissement du bloc, lequel a rencontré un écho favorable de la part des autres participants à la réunion.

"Nous devrions faire bon usage du modèle de coopération 'BRICS Plus' et inviter davantage de pays à participer et à travailler ensemble pour promouvoir la démocratie dans les relations internationales, l'inclusion dans l'économie mondiale et la justice dans la gouvernance mondiale, et créer conjointement des perspectives brillantes et un avenir radieux", a déclaré lors de la réunion Wang Yi, conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères.

"Le fait qu'un certain nombre d'autres pays veulent rejoindre les BRICS en dit long sur la confiance que beaucoup d'autres pays ont dans les BRICS", a récemment indiqué le président sud-africain Cyril Ramaphosa. "Ils voient les BRICS comme une merveilleuse alternative tournée vers l'avenir aux blocs actuels qui existent dans le pays, et les gens voient les BRICS comme un bloc, un bloc politique, un bloc économique ou une formation très attrayante dans le monde et c'est en soi quelque chose de positif", a-t-il ajouté.

"L'approche 'BRICS Plus' que nous avons adoptée lors du sommet de Xiamen est conçue pour renforcer l'unité et la coordination entre les membres des BRICS pour une plus grande cohésion et, en même temps, pour continuer à élargir le 'cercle d'amis' des BRICS dans une poursuite conjointe d'un développement et d'une prospérité communs pour tous les marchés émergents et les pays en développement", a déclaré le président chinois Xi Jinping.

Il a indiqué que les pays membres pourraient exploiter le format "BRICS Plus" au sein des Nations Unies, du G20 et d'autres cadres pour faire avancer les intérêts communs et stimuler un espace de développement pour les marchés émergents et les pays en développement, contribuant ainsi davantage à la paix et au développement dans le monde à travers des partenariats plus larges.

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
Le cloisonné jingtailan, entre développement et innovation
La laque incrustée d'or redevient chic
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens