Monde

Pour une plus grande contribution des BRICS au développement mondial
Xinhua | Updated: 2022-06-22 11:03:00

Photo prise le 8 septembre 2021 des modèles de jets, lors d'une exposition sur la nouvelle révolution industrielle des BRICS qui s'est tenue à Xiamen de la province du Fujian, dans l'est de la Chine. (Xinhua/Lin Shanchuan) 

Le président chinois Xi Jinping accueillera cette semaine le 14e Sommet des BRICS et le Dialogue de haut niveau sur le développement mondial, et assistera de manière virtuelle à la cérémonie d'ouverture du Forum des affaires des BRICS.

Tandis que le monde fait face à une multitude de défis, le président chinois se réjouit d'avance de pouvoir écouter les voix des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et des autres économies émergentes au cours de cette réunion.

Durant l'ouverture du Forum des affaires des BRICS en 2017 - la dernière fois que la Chine exerçait la présidence tournante des BRICS - M. Xi avait déjà prononcé un discours intitulé "Travailler ensemble pour inaugurer une deuxième 'décennie dorée' dans la coopération entre BRICS", et avait à cette occasion mis en avant une vision particulièrement optimiste de l'avenir de la coopération entre les pays BRICS.

Au cours de la première moitié de cette deuxième "décennie dorée", la Chine a présenté des projets et des propositions pragmatiques, et a injecté force et sagesse dans cette coopération.

A l'heure où la pandémie de COVID-19 et des bouleversements inédits depuis un siècle posent de graves défis à la sécurité et au développement mondiaux, la Chine souhaite que la coopération entre BRICS soit davantage tournée vers le développement, l'ouverture et une coopération de qualité. Elle appelle également à approfondir le partenariat au sein du groupe, et à oeuvrer à la construction d'un avenir d'équité, de justice, de paix et de prospérité pour le monde entier.

Au cours de l'exercice chinois de la présidence tournante, la communauté internationale s'attend à ce que tout consensus atteint durant le Sommet des BRICS et les autres événements pertinents constitue une "clé dorée" qui permettra d'aider tous les pays - notamment les pays en développement - à mieux relever les défis actuels et à renforcer leur développement.

"En 2022, les pays BRICS seront plus importants que jamais", a déclaré Herman Tiu Laurel, fondateur des Etudes stratégiques sur les BRICS des Philippine, soulignant que ce mécanisme permettrait aux pays BRICS "de sortir le monde du bourbier des conflits et des tensions, et d'attirer à nouveau l'attention de la communauté internationale sur le développement."

La communauté internationale espère également voir ce mécanisme devenir plus ouvert et plus inclusif, et promouvoir un système de gouvernance mondiale plus juste et plus équitable.

Le fait que d'autres pays souhaitent rejoindre les BRICS "en dit long sur la confiance que de nombreux autres pays portent aux BRICS", a souligné le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

"Les gens voient les BRICS comme un bloc très attractif", a-t-il noté.

Ces dernières années, le mécanisme BRICS a permis plusieurs importantes réalisations, dont notamment la création de la Nouvelle Banque de développement et de l'Accord de fonds de réserves (Contingent Reserve Arrangement, CRA) des BRICS.

En 2021, le volume total des échanges de marchandises entre BRICS a augmenté de 33,4 % en glissement annuel. Lancé en décembre 2020, le Centre d'innovation du partenariat des BRICS sur la nouvelle révolution industrielle a permis de proposer plus de 120.000 opportunités de formation dans 28 pays et de réaliser plus de 100 projets pilotes.

Depuis le début de l'année, la Chine n'a cessé de promouvoir le modèle de coopération "BRICS Plus", attestant de son attachement à un esprit d'ouverture, d'inclusion et de coopération mutuellement profitable entre BRICS.

La contribution continue de la Chine aux BRICS - des pays qui abritent plus de 40 % de la population mondiale, et représentent environ un quart de l'économie mondiale - a en outre renforcé la confiance globale dans ce mécanisme.

Kin Phea, directeur général de l'Institut des relations internationales de l'Académie royale du Cambodge, a déclaré à Xinhua que les cinq prochaines années de la collaboration entre BRICS pouvaient potentiellement profiter au monde entier.

Le modèle "BRICS Plus" et les initiatives proposées par la Chine "joueront le rôle de catalyseurs pour la croissance économique mondiale, le développement commun durable et un système de sécurité plus équitable", a affirmé M. Kin.

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
Le cloisonné jingtailan, entre développement et innovation
La laque incrustée d'or redevient chic
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens