Monde

La deuxième phase de la COP15 sera déplacée de la Chine au Canada
Xinhua | Updated: 2022-06-23 10:02:00

Des visiteurs prennent des photos au Centre international des expositions et des congrès Dianchi de Kunming, l'un des sites de la 15e réunion de la Conférence des parties (COP15) à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique, à Kunming, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), le 18 octobre 2021. (Photo : Liang Zhiqiang) 

La deuxième phase de la 15e réunion de la Conférence des parties (COP15) à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique se tiendra à Montréal, au Canada, du 5 au 17 décembre cette année, a indiqué mardi le ministère de l'Ecologie et de l'Environnement.

Initialement prévue à Kunming, capitale de la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), en avril de cette année, la réunion a été reportée et déplacée en raison de la pandémie mondiale de COVID-19.

La Chine continuera d'agir en tant que présidente de la COP15 pour diriger les affaires politiques et substantielles, selon le ministère.

La première phase de la COP15 s'est déroulée avec succès en ligne et hors ligne à Kunming en octobre dernier. Ses réalisations ont donné une forte impulsion politique à la gouvernance mondiale de la biodiversité et à l'adoption du cadre mondial pour la biodiversité après 2020.

La Chine attache une grande importance à la protection de la biodiversité et continuera à travailler avec toutes les parties et parties prenantes dans la deuxième phase de la COP15 pour faire avancer les négociations sur le cadre mondial de la biodiversité et pour apporter davantage de contributions à la construction d'une communauté de toutes les vies.  

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
Le cloisonné jingtailan, entre développement et innovation
La laque incrustée d'or redevient chic
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens