Société

Un jeune Africain poursuit son rêve dans le commerce électronique Chine-Afrique
Xinhua | Updated: 2022-05-05 17:56:00

 

Mamoudou Kouma et ses amis internationaux prennent des photos en portant les vêtements conçus par lui. (Photo fournie à Xinhua) 

 

"Qui que vous soyez, d'où que vous veniez, bienvenue à 'By MK'!", pouvons-nous lire sur la page d'accueil de la boutique de vêtements en ligne de Mamoudou Kouma.

Mamoudou, originaire du Mali, est un étudiant en master d'ingénierie pétrolière et gazière de l'Université du pétrole de Chine (est). Il participe actuellement à un projet de commerce électronique sino-africain avec ses amis internationaux.

Fasciné par les arts martiaux chinois, Mamoudou a commencé à s'entraîner dans une école d'art martial à l'âge de huit ans en Afrique. "C'est pourquoi j'ai choisi de venir en Chine après le lycée", explique ce jeune homme.

Pendant son séjour en Chine, une visite d'une usine de production d'une entreprise à Qingdao lui a donné l'idée de créer sa propre marque de vêtements. "Je m'intéresse au design de vêtements dès mon enfance. J'ai été impressionné par son niveau de mécanisation et de systématisation. Les produits standardisés peuvent être exportés dans le monde entier", déclare Mamoudou.

"Le coût de production des vêtements est vraiment compétitif en Chine", assure-t-il, ajoutant que la plateforme de commerce électronique bien développée permet de fournir une chaîne numérique complète de production, d'approvisionnement et de commercialisation en ligne.

Après avoir parlé de son idée à quelques amis d'Afrique et d'autres pays comme la Russie et le Kazakhstan, Mamoudou entame sa propre entreprise avec l'aide et les encouragements de ses amis.

 

 

Mamoudou Kouma, lors de la cérémonie de remise des diplômes de licence à l'Université du pétrole de Chine (est) en 2020. (Photo fournie à Xinhua) 

 

"Le début de l'entreprise, c'était la période la plus chargée. Nous travaillions sans relâche tous les jours", indique ce jeune Malien. Portant les vêtements de sa marque, Mamoudou et ses amis prennent des photos et les publient sur les médias sociaux de leur pays. "C'était un travail difficile, mais très amusant."

"Le commerce électronique transfrontalier Chine-Afrique connaît une croissance rapide ces dernières années", selon Mamoudou. En tant qu'entrepreneur de la nouvelle génération, il est optimiste à propos de la Chine, et travaille dur pour y apporter l'énergie de la jeunesse.

"Je me souviens toujours d'un proverbe chinois que notre professeur nous a dit : soyez à la hauteur de votre jeunesse, traversez les épreuves, surmontez les difficultés et avancez", déclare Mamoudou. Pendant ses sept années en Chine, il se levait tôt tous les jours pour étudier et travailler, et ne rentrait dans son dortoir qu'à la fermeture de la bibliothèque.

En 2020, ce jeune Malien a obtenu une bourse du gouvernement chinois pour poursuivre son master à l'Université du pétrole de Chine (est). Lors de la cérémonie de remise des diplômes, il a pris la parole en tant que représentant des diplômés exceptionnels, s'exprimant avec assurance en chinois.

"Je voudrais travailler avec davantage de jeunes entrepreneurs africains et d'autre pays à l'avenir afin d'enrichir le commerce électronique Chine-Afrique, de renforcer la compréhension mutuelle et de construire un pont d'amitié plus solide", déclare Mamoudou.

Numéro 11 janvier-mars 2022
APN&CCPPC 2022
La laque incrustée d'or redevient chic
Le combat d'une membre de la CCPPC pour les personnes âgées handicapées
Le legs des JO d'été et d'hiver de Beijing
Liens