Vidéos

La nouvelle vie des pêcheurs le long du Yangtsé
Updated: 2021-03-10 10:23:00

Cette année, grâce à la prévention et au contrôle efficace du COVID-19, les Deux Sessions se tiennent comme prévu. Les députés de l’APN et les membres de la CCPPC discutent en ce moment même des sujets les plus brûlants pour les cinq prochaines années et parmi eux le développement vert et la biodiversité figurent en bonne place.

Le 1er mars, la première loi sur les rivières en Chine, la Loi sur la conservation du fleuve Yangtsé, a été officiellement mise en œuvre. Avec une longueur totale de plus de 6 300 km, le Yangtsé est le troisième plus grand fleuve du monde. Selon le plan de protection, 332 réserves naturelles et réserves de ressources de germoplasme aquatique dans le bassin du Yangtsé ont été complètement interdites de pêche. Conséquence : 230 000 pêcheurs ont abandonné leur activité le long du fleuve et se sont tournés vers l’intérieur des terres. C’est le cas du village de Baishuigang près de la ville de Yidu, dans la province du Hubei, qui avait pourtant lié son destin à la pêche pendant 240 ans. Avec la mise en place de la protection écologique du Yangtsé, les activités et le mode de vie de ces villageois ont progressivement changé.

Début 2018, après l’interdiction de pêcher dans la réserve chinoise d’esturgeons du Yangtsé, Liu Zekui, tout comme plus de 360 pêcheurs de Baishuigang, ont commencé à changer de vie. L’incertitude et l’impuissance pesaient sur des pêcheurs au début de l’interdiction, mais avec l’aide du gouvernement local, leur nouvelle vie a pu être mise sur la bonne voie.

Jusqu’à présent, 679 anciens pêcheurs de Yidu ont quitté la pêche et sont passés à d’autres activités de production, plus de 480 anciens pêcheurs ont été réemployés.

Le village a également modernisé ses infrastructures et mis en place des lieux culturels uniques tels que la « salle d’exposition des pêcheurs » et le « poste des pêcheurs ».

L’exemple de Baishuigang illustre bien comment est appliquée la Loi sur la conservation du fleuve Yangtsé, on pourrait même dire qu’il agit comme un véritable microcosme pour le développement des villages du bassin du fleuve. La Loi sur la protection du fleuve Yangtsé est d’une grande complexité et aborde plusieurs sujets tels que la transformation des entreprises polluantes, l’étude et l’évaluation de la biodiversité et la restauration des systèmes végétaux et animaux. Cette pour cette raison que la loi devrait permettre un développement plus écologique du bassin du fleuve.

 

Numéro 6 décembre 2020
APN&CCPPC SESSIONS 2021
La nouvelle vie des pêcheurs le long du Yangtsé
Les traces de Xi Jinping pour éradiquer la pauvreté
Les secrets de la réduction de la pauvreté en Chine
Liens