Actualités

La Chine s'engage à lutter sans relâche contre la corruption
French.xinhuanet.com | Updated: 2021-01-24 22:03:00
Le plus haut organe disciplinaire de la Chine a adopté dimanche un communiqué, promettant des efforts inlassables pour améliorer la conduite du Parti, construire un gouvernement intègre et lutter contre la corruption, afin d'assurer la mise en œuvre des objectifs et des tâches fixés pour la période du 14e Plan quinquennal (2021-2025).

Le communiqué a été adopté lors de la cinquième session plénière de la 19e Commission centrale de contrôle de la discipline (CCCD) du Parti communiste chinois (PCC), qui s'est tenue à Beijing de vendredi à dimanche.

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, président chinois et président de la Commission militaire centrale, a assisté à la session. D'autres dirigeants du Parti et de l'Etat, dont Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji et Han Zheng, ont également assisté à la réunion.

La session a été l'occasion de passer en revue les progrès de la CCCD en 2020, de présenter les tâches pour 2021 et d'adopter un rapport d'activité prononcé par M. Zhao au nom du Comité permanent de la CCCD, selon le communiqué.

Un discours prononcé par M. Xi lors de la session a été étudié. Les participants ont convenu que le discours présentait des conseils importants pour renforcer davantage une autodiscipline complète et rigoureuse au sein du Parti.

En 2020, de nouvelles réalisations majeures ont été faites dans divers domaines de la cause du Parti et de l'Etat sous la direction du Comité central du PCC, avec le camarade Xi Jinping comme noyau dirigeant, démontrant pleinement les forces notables de la direction du Parti et du système socialiste à la chinoise, selon le communiqué.

La CCCD, la Commission nationale de supervision et les commissions locales de contrôle de la discipline et les agences de supervision à tous les niveaux ont fidèlement rempli leur mission dans la lutte contre le COVID-19, assurant une victoire décisive en achevant la construction d'une société modérément prospère à tous égards et en luttant contre la pauvreté tout en promouvant le développement de qualité élevée du travail de contrôle de la discipline et de supervision.

Pour 2021, des efforts doivent être faits pour s'assurer que les fonctionnaires n'aient "ni l'audace, ni la capacité, ni l'envie de commettre des actes de corruption", et pour approfondir la réforme des systèmes de contrôle de la discipline et de supervision, selon le communiqué.

Une liste d'exigences en huit points a été proposée lors de la session.

Numéro 6 décembre 2020
LA CHINE ET LES NATIONS UNIES
En Chine, je suis la coqueluche d'Internet
« Couloir vert » dans le désert
Les secrets de la réduction de la pauvreté en Chine
Liens