Actualités

L'Université de Stanford exprime un soutien sans équivoque aux étudiants et chercheurs d'origine chinoise
french.xinhuanet.com | Updated: 2021-02-20 14:08:00
Le président de l'Université de Stanford, Marc Tessier-Lavigne, a récemment exprimé son soutien sans équivoque à ses collègues chinois et d'origine chinoise suite à l'arrestation de Gang Chen, professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

"Bien que nous ne connaissions pas les détails de cette affaire et que nous ne puissions pas la commenter en détail, je tiens à réitérer le soutien indéfectible de Stanford à nos étudiants et universitaires internationaux, qui sont des membres précieux de notre communauté de Stanford. En particulier, je tiens à préciser que nous soutenons sans équivoque nos collègues chinois et d'origine chinoise et leur capacité à étudier et à travailler à Stanford", a-t-il dit dans un communiqué diffusé le 8 février sur le site de l'université.

M. Chen, qui est également un expert en nanotechnologie, est accusé d'avoir omis de divulguer au ministère américain de l'Energie des millions de dollars de fonds de recherche qu'il aurait reçus d'une université chinoise. Il a été arrêté le 14 janvier et libéré sous caution par la suite, selon la presse.

Bien que les universités aient la responsabilité de s'occuper de questions telles que le détournement potentiel de propriété intellectuelle et les manquements à la divulgation de conflits d'intérêts, "il est essentiel que de telles préoccupations soient traitées de manière à continuer d'assurer l'attraction dans les universités de brillants étudiants et chercheurs du monde entier, y compris de la Chine", a souligné M. Tessier-Lavigne.

Pour lui, "il est essentiel que les universitaires puissent continuer à collaborer de manière appropriée avec les chercheurs à l'étranger et qu'ils ne soient pas pénalisés pour des actions qui font normalement partie d'un échange universitaire libre".

"C'est une priorité pour Stanford", assure son président. "Nous continuerons de travailler avec nos institutions homologues et nos associations nationales pour plaider en faveur de politiques qui équilibrent les préoccupations légitimes de sécurité nationale avec la nécessité de protéger la liberté de recherche et la collaboration scientifique mondiale".

Numéro 6 décembre 2020
LA CHINE ET LES NATIONS UNIES
Les traces de Xi Jinping pour éradiquer la pauvreté
Renforcer la coopération dans le domaine de la santé entre la Chine et la France
Les secrets de la réduction de la pauvreté en Chine
Liens