Actualités

Le séminaire mondial « Neutralité carbone : la Chine en action » s'est tenu à Beijing
By MA YAN | La Chine au présent | Updated: 2021-09-23 11:28:00

  Le 22 septembre 2021, le séminaire mondial « Neutralité carbone : la Chine en action », diffusé en direct et coorganisé par l’Institut de finance de Chongyang de l’Université Renmin de Chine et l’Académie d’études de la Chine et du monde contemporains (AECMC), sous le patronage de l’Université Renmin de Chine et le Groupe international de publication de Chine (CIPG), s’est tenu avec succès à Beijing. Lors du séminaire, le rapport Neutralité carbone : la Chine en action–Disposition politique basée sur la situation internationale et analyse dynamique des industries a été publié. Des centaines de milliers de personnes dans le monde ont assisté à ce séminaire en ligne et hors ligne.

  Liu Wei, président de l’Université Renmin de Chine, Gao Anming, vice-président et rédacteur en chef du CIPG, Xie Zhenhua, envoyé spécial de la Chine pour les questions liées au changement climatique, Danilo Türk, ancien président de la Slovénie et président de la World Leadership Alliance, et Kevin Rudd, président de l’Asia Society et ancien premier ministre de l’Australie, étaient présents et ont donné un discours. Liu Yuanchun, vice-président de l’Université Renmin de Chine et Yu Yunquan, président de l’AECMC, ont présidé le séminaire.

Liu Wei prononce un discours par liaison vidéo. 

  Atteindre le pic d’émissions de CO2 et la neutralité carbone est une réforme socio-économique profonde, a indiqué Liu Wei, qui a également précisé que cette réforme concernait les domaines économique, social, scientifique, technologique et écologique et qu’elle impacterait fortement la base actuelle de fonctionnement économique et les modes de production et de vie des gens. Depuis un an, sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), la Chine a mis en œuvre une série de mesures pour réaliser ces objectifs, ce qui démontre la détermination du pays contre le changement climatique et son sens des responsabilités en vue de construire une communauté de destin pour l’humanité.

Gao Anming prononce un discours.

  Dans son discours, Gao Anming a indiqué que la neutralité carbone constituait une concrétisation du concept important du président Xi Jinping, « Les eaux propres et les montagnes vertes sont des biens précieux », à la fois construction consciente d’une belle Chine et levier majeur pour développer des coopérations internationales en matière d’édification d’une civilisation écologique. Le CIPG attache de l’importance à la communication internationale du concept et des expériences chinois en la matière. Il a dès lors créé de nombreuses plateformes d’échanges pour promouvoir la coopération internationale écologique et a produit un grand nombre de livres et de reportages de nouveaux médias en plusieurs langues pour raconter les histoires chinoises sur l’édification d’une civilisation écologique, a-t-il souligné. Il a également exprimé le souhait que toutes les parties concernées puissent travailler ensemble pour promouvoir les échanges en matière de neutralité carbone et la concrétisation le plus tôt possible de cet objectif.

Danilo Türk donne une intervention par liaison vidéo.

  Danilo Türk a expliqué que le changement climatique était un phénomène mondial et qu’il fallait établir une coopération mondiale pour lutter contre ce problème. Il a souligné que l’engagement de la Chine pour atteindre son pic d’émissions de CO2 et la neutralité carbone avait une grande portée historique.

  La Chine cherche à atteindre son pic d’émissions de CO2 avant 2030 et la neutralité carbone avant 2060. Il s’agit d’une décision importante prise par le Comité central du PCC après mûre réflexion, qui est liée au développement durable de la nation chinoise et à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité, a fait remarquer Xie Zhenhua. Tous les pays doivent adopter activement des actions climatiques plus fortes et renforcer davantage les coopérations climatiques pour construire ensemble une communauté de vie entre l’homme et la nature.

Kevin Rudd donne une intervention par liaison vidéo. 

  Kevin Rudd a estimé que l’année dernière, après la présentation des objectifs en matière de pic d’émissions de CO2 et de neutralité carbone, la Chine a mis en œuvre de nombreuses mesures pragmatiques et que le développement de la finance verte chinoise a également obtenu des résultats, ce qui démontre la détermination de la Chine pour relever les défis climatiques et lutter contre le changement climatique, qui est devenu l’un des plus grands défis mondiaux. Les contributions chinoises sont cruciales et joueront un rôle majeur de leadership mondial dans ce domaine.

  Mahbub Uz Zaman, ambassadeur du Bangladesh en Chine, Palitha Kohona, ambassadeur du Sri Lanka en Chine, John Ross, ancien directeur de la politique économique et commerciale de Londres, et d’autres invités ont mené des échanges approfondis autour de sujets tels que « le changement climatique et le développement chinois ».

Liu Yuanchun préside le séminaire.

 

Yu Yunquan préside le séminaire.  

 

Wang Wen, directeur de l’Institut de finance de Chongyang de l’Université Renmin de Chine, publie les versions chinoise et anglaise du rapport Neutralité carbone : la Chine en action–Disposition politique basée sur la situation internationale et analyse dynamique des industries.

 

Numéro 8 avril-juin 2021
Le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois
La revitalisation rurale ouvre un nouvel horizon de développement
Retour à Yan'an
Un monde en transition, de Danilo Türk
Liens