Actualités

La Chine et l'UE organisent un dialogue sur l'environnement et le climat
French.xinhuanet.com | Updated: 2021-09-28 10:07:00

(Xinhua/Wang Ye)

Le vice-Premier ministre chinois Han Zheng et Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission européenne chargé du Pacte vert européen, ont tenu lundi, par liaison vidéo, le deuxième Dialogue de haut niveau sur l'environnement et le climat entre la Chine et l'Union européenne, les deux parties convenant d'approfondir la coopération verte.

M. Han, qui est également membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a mentionné la récente annonce de la Chine sur le renforcement de son soutien aux autres pays en développement dans leur développement vert et à faible émission de carbone et l'arrêt de la construction de nouveaux projets de centrale à charbon à l'étranger.

Cela illustre l'attitude responsable de la Chine en matière de gouvernance climatique mondiale, a déclaré M. Han.

La Chine a adopté une série de mesures importantes pour garantir que l'objectif de plafonner les émissions de dioxyde de carbone et d'atteindre la neutralité carbone puisse être réalisé dans les délais prévus, a-t-il indiqué.

Il a souligné que la Chine et l'UE devaient tirer pleinement parti de la plate-forme de dialogue de haut niveau, poursuivre la mise en œuvre du consensus atteint par les dirigeants des deux parties, approfondir la coopération verte et contribuer au développement durable mondial.

Il est nécessaire d'améliorer la compréhension et la confiance mutuelle, de renforcer la communication et la coordination des politiques, d'approfondir la coopération pratique dans les domaines majeurs et de s'efforcer d'obtenir davantage de résultats, a-t-il poursuivi, ajoutant que les deux parties devaient pratiquer le multilatéralisme, contribuer à la mise en œuvre de l'Accord de Paris et injecter de la confiance dans la coopération climatique mondiale.

"La Chine est prête à renforcer la coordination avec les autres parties, à surmonter les différends, à promouvoir le consensus et à faciliter les résultats positifs de la 26e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques", a indiqué M. Han.

En tant que pays hôte de la 15e réunion de la Conférence des parties à la Convention des Nations unies sur la diversité biologique (COP15), la Chine se réjouit de travailler avec les autres parties pour promouvoir le succès de la conférence, a-t-il ajouté.

M. Timmermans a déclaré pour sa part que l'UE appréciait grandement les efforts considérables de la Chine pour faire face au changement climatique et était disposée à renforcer le dialogue et la coordination avec la Chine sur l'environnement et le climat, à apporter des contributions conjointes à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Glasgow, ainsi qu'à soutenir la Chine dans l'organisation de la COP15.

Numéro 8 avril-juin 2021
Le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois
La revitalisation rurale ouvre un nouvel horizon de développement
Retour à Yan'an
Un monde en transition, de Danilo Türk
Liens